Gîte de France les CombesAngles sur l'Anglin - Gite de France Les CombesGîtes de France
histoire de angles sur l'anglin
Gite et Gites de France

 

Historique de la Ville Basse d'Angles sur l'Anglin

   On ne peut s'intéresser à l'histoire d'ANGLES sans s'arrêter sur celle de la Ville-Basse, pleine d'histoire, riche en monuments et bâtiments qui posent beaucoup de questions. Pour cela revenons au moyen-âge et reprenons le cours de l'histoire de France.

   Suite aux guerres civiles entre les successeurs de Charlemagne, et aux invasions germaniques et normandes, l'Empire Carolingien est définitivement ruiné. C'est l'avènement des Capétiens, mais leur autorité et leur royaume ne sont que plus restreints. Les Grands du royaume, répartis en petits Etats, s'organisent et se protègent, des liens se développent entre "suzerain" et "vassal", c'est le début de la Féodalité. En ce qui nous concerne, les Comtes du Poitou et Ducs d'Aquitaine construisent des défenses en particulier contre les Normands; sur des hauteurs s'élèvent des châteaux forts, d'abord en bois puis en pierres, au détriment parfois de la position géographique de l'agglomération principale et administrative. C'est ainsi que l'on a vu disparaître la vieille ville de St Pierre les Eglises construite au bord d'une voie romaine à grand trafic; Les habitants ont préféré quitter l'agglomération pour s'installer 3 km plus loin, sous la protection des châteaux nouvellement construits sur le rocher du lieu-dit Calviniacum, qui deviendra Chauvigny (Chauvigny et ses monuments page 2 de René Crozet). Ce fut certainement le cas également pour l'importante vicairie Carolingienne Ranciacensis, dont Rinsac (près de Vicq sur la commune de St Pierre de Maillé) était le centre administratif et militaire (BAO n° 11 4° série page 183 de Jacques Duguet).

   La position stratégique des falaises d'Angles fut sans doute retenue pour élever un système défensif et toute l'autorité du secteur changea de pôle au bénéfice de la citadelle d'Angles qui devint Châtellenie et hérita de toute la suprématie et de l'étendue de la vicairie. Peut-être, pouvons nous trouver ainsi la réponse aux interrogations posées concernant, d'une part la "motte féodale" vers le camping, les fortifications de la chapelle St Pierre, et le château en suivant le promontoire (BAO n° 8 4° série page 304 à 309 de Claude Laurentz).
Y a-t-il eut un château en bois ? A ce jour aucun vestige nous le prouve.

   Ce serait l'Evêque de Poitiers, Gilbert (975-1020) et son parent Gaucelme Roy, qui auraient construit le premier château d'Angles, en pierres, protégeant la chapelle St Pierre. Il est bien possible que ce soit Gilbert qui ait construit, dans le patrimoine de St Pierre, le château dont la chapelle primitive était dédiée à ce saint (BAO n° 11 4° série page 176 de Jacques Duguet). En 1025 Il est commandé par le neveu de Gaucelme Roy pour le compte de Evêque Isembert 1er (1020-1047) neveu de Evêque Gilbert. D'après le pape Innocent III (BAO n° 11 4° série page 176 de Jacques Duguet) et le pape Urbain II (Angles-sur-l'anglin page 24 de H. Gaillard), l'église Ste Croix d'Angles et son abbaye furent fondés ( avant 1047 ) par Isembert 1er, sa mère Teotberge, et ses frères Manassé et Sendebaut. Ils furent placés sous la tutelle de l'abbaye St Cyprien de Poitiers (Angles-sur-l'anglin page 27 de H. Gaillard). La construction de l'église Sainte Croix débuta en 1175 et c'est Guillaume Tempier, evêque de Poitiers, qui la consacra en 1192 (BAO n° 11 4° série page 176 de Jacques Duguet).
   A la mort de Isembert 1er en 1047, son neveu lui succède sous le nom de Isembert II (1047-1087). Certains malentendus semblent apparaître au détriment de la famille Isembert avec le pape et l'abbé Renault de St Cyprien, et, en 1080 c'est un de leur parent qui gouverne à Angles. Il s'agit de Hugues IV de Lusignan et son fils Hugues le Brun, issus de la puissante lignée poitevine de Lusignan, qui vers 1090 concèdera à son tour l'abbaye Ste Croix à l'abbé Renault de St Cyprien (Angles/l'Anglin et Chauvigny page 26 de Henry d'Arboval). Ces seigneurs possèdent la Châtellenie d'Angles en fief de Evêque Hugues Le Brun construit et fortifie le donjon et le château actuels. Ses fils Geoffroy et Rorgue multiplient les dons pour l'abbaye. Lire la suite: le développement autour de l'Abbaye...

A lire sur le sujet:
- Développement autour de l'Abbaye d'Angles sur l'Anglin
- Description du site de l'Abbaye et la ville basse d'Angles sur l'Anglin
- Les grands travaux du 19eme de la ville basse - Angles sur l'Anglin
- Architecture de l'Abbaye Sainte Croix - Angles sur l'Anglin

 



Casa rural - Sitio español

Recommander à un(e) ami(e)

Ajouter favoris

Cartes Postales


Envoyer cette page à un ami

 

 



 

 

 
 

 Gite de France
 Gîtes de France
 Plan Maison
 Fiche Tarif
 Disponibilité
 Message
Gites de France
Histoire et Région
  Dans le pays
Antigny
Futuroscope
Poitiers
Chauvigny
Saint Savin
Les Acadiens
La Roche Posay
Célèbrités
Lieux Célèbres
La Brenne

  À Angles:
Chapelle St Pierre
Tranchée des Anglais
Architecture-Eglise
Abbaye Ste Croix
Cardinal La Balue
Ville Hte et Basse
Eglise St Martin
Roc aux sorciers
Château Guichard
Les Jours d'Angles

 

Articles du Gites de France les Combes

    © angles-gite.com
Casa rural en Francia
Sitio español
Gites ruraux gites de france
Gite Gites de France